AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Est-il vrai que...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Umm Soumeya
~Allâhu Akbar~


Nombre de messages : 201
Invocation : « Seigneur, accorde-nous une belle part ici-bas, et une belle part également dans l’au-delà amîn
Date d'inscription : 07/12/2004

MessageSujet: Est-il vrai que...   Dim 9 Jan - 9:45

Bismi L-lâhi arRahmâni arRahîm

As salâm wa'alaykoum wa Rahmatou L-lâhi wa Bârakatouh



Question :

Est-il vrai que l’envoûtement et les effets de mauvais œil constituent des épreuves infligées par Allah au fidèle serviteur qui en est atteint – Lui valent-elles une récompense ?

Question

Existe-il des choses à faire pour mériter une récompense selon l’Islam ?


Réponse :


Louanges

Il a déjà été dit dans le cadre de la réponse donnée à la question n° 10936 (qui reproduit une fatwa de Cheikh Muhammad ibn Salih ibn Outhaymine (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) que les calamités peuvent attirer une récompense à celui qu’elles frappent, s’il fait preuve de patience et compte sur la récompense d’Allah, le Béni, le Très Haut.

Nul doute que l’envoûtement et les effets du mauvais œil font partie des plus grands malheurs. Car ils laissent un impact très important sur l’esprit, le cœur et les organes (externes) de la victime. Si celle-ci observe la patience, elle obtiendra d’Allah une énorme récompense.

D’après Ibn Abbas, une femme noire se présenta au Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) et lui dit : « Je subis des crises d’épilepsie qui me poussent à me déshabiller ; prie Allah pour moi ».

- « tu peux rester patiente, s’il te plaît, et tu accéderas au paradis. Si tu veux, je peux prier Allah de te redonner le salut ».

- « Je préfère rester patiente… mais, puisque je me déshabille, prie Allah pour moi afin que cela cesse ».

Et il pria pour elle (rapporté par al-Boukhari, 5652) et par Mouslim, 2576).

Les malheurs qui frappent l’homme en sa personne, en ses biens ou sa famille ne constituent pas un mal pur puisqu’ils peuvent apporter un grand bien.

Allah le Très Haut nous a indiqué dans Son livre comment atténuer les épreuves qui nous frappent et ce qu’il faut faire pour qu’elles soient une source de récompense. Il faut rester endurant et prononcer la formule dite istridja (indiquée ci-après) qui recèle une promesse divine qu’Allah réalisera comme Il l’a dit : «Apporte la bonne nouvelle aux endurants qui, frappés par un malheur, disent :nous sommes à Allah et c’est vers Lui que nous retournerons. Voilà ceux qui bénéficieront de la bénédiction et de la miséricorde de leur Maître ; voilà les bien guidés » (Coran, 2 : 155-157).

Selon Ibn Al-Qayyim, ces mots (les versets ci-dessus) font partie des remèdes les plus efficaces ici-bas et dans l’au-delà ; ils véhiculent deux importants principes qui permettent au fidèle serviteur qui les applique de se consoler. L’un des principes est que le fidèle serviteur, sa famille et ses biens appartiennent réellement à Allah, le Puissant et Majestueux. C’est Lui qui en a fait un dépôt auprès du fidèle serviteur. S’il récupère son dépôt, Il n’est que comme un prêteur qui vient reprendre son prêt. Le second principe est que la destinée du fidèle serviteur et son ultime retour sont réglés par son vrai Maître, et qu’il abandonnera la vie d’ici-bas derrière Lui et se présentera à son Maître comme Il l’avait créé initialement donc sans famille ni biens ni clan, mais avec ses bonnes et ses mauvaises actions. Si tels sont le début et la fin du fidèle serviteur, comment peut-il se réjouir de ce qu’il possède ou regretter ce qu’il a perdu ? Réfléchir sur son début et sur sa fin fait partie des plus importants remèdes pour cette maladie (les malheurs), Zad al-ma’ad, 4/189 en résumé.

Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a expliqué que l’endurance des afflictions et des malheurs ne peut provenir que de quelqu’un qui est animé par une foi réelle.

D’après Souhayb ar-Roumi (P.A.a) le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Que le sort du croyant est étonnant ! En effet, son sort n’est que du bien – situation dont ne jouit que le croyant - ; s’il remercie Allah pour un bien qu’il acquiert, il en est récompensé, et s’il endure un malheur qui le frappe, il en est encore récompensé : tout jugement divin qui concerne le musulman lui fait du bien » (rapporté par Mouslim, 2999).

Certes, les malheurs et les épreuves constituent un test pour le fidèle serviteur ; ils ont la marque de l’amour qu’Allah lui voue. Ils sont comparables à un médicament qui, bien qu’amère, est accepté parce qu’il permet d’aboutir à ce que l’on aime – Allah représente l’exemple Supérieur (= Il transcende toute comparaison). On lit dans un hadith authentique ceci : « La récompense est certes proportionnelle aux épreuves subies".

Quand Allah, le Puissant, le Majestueux, aime des gens, Il les mets à l’épreuve ; celui qui en sera satisfait sera agréé par Allah et celui qui sera insatisfait ne sera pas agréé ». (Rapporté par At-Tirmidhi, 2396 et par Ibn Madia, 4031 et jugé authentique par Cheikh al-Albani).

Il ne convient pas que le fidèle serviteur désapprouve les épreuves qu’Allah lui inflige. A ce propos al-Hassan al-Basri (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit : « Ne désapprouvez pas les épreuves et les coups durs ; il se peut que ce que l’on désapprouve aboutit à notre salut et que ce que l’on préfère conduise à notre trépas.

Allah le sait mieux.

http://63.175.194.25/index.php?ln=fre&ds=qa&lv=browse&QR=34604&dgn=4


Wa salâm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oumayma
~SubhanAllâh~


Nombre de messages : 86
Verset : Villeurbanne
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Pour enlever le mal du mauvais oeil   Mer 12 Jan - 17:07

Salam alaykoum wa rahmatoullah,

Lors d'un dars, on nous a dit que lorsqu'on connaît la personne qui nous a fait la 'ayn, il faut aller la voir et lui demander qu'elle fasse ses ablutions tout en récupérant l'eau qui en tombe.
Ensuite, on fait ses ablutions avec et incha Allah ta'ala le mal disparaîtra.

Le problème est que demander une telle chose de nos jours est quasiment impossible wa Allahou alem.

Pour se protéger d'une personne qu'on sait d'elle qu'elle est souvent mauvaise avec ses yeux ou ses paroles, il faut lui dire à la figure 3 fois Allahou Akbar et rien ne peut nous atteindre wa Allahou alem.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noor
Invité



MessageSujet: Re: Pour enlever le mal du mauvais oeil   Dim 13 Fév - 10:53

asalamou alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouhou


oumayma a écrit:


Lors d'un dars, on nous a dit que lorsqu'on connaît la personne qui nous a fait la 'ayn, il faut aller la voir et lui demander qu'elle fasse ses ablutions tout en récupérant l'eau qui en tombe.
Ensuite, on fait ses ablutions avec et incha Allah ta'ala le mal disparaîtra..

Ce n'est pas tout à fait ça, en fait on réccupère l'eau des ablutions de la personne qui a fait le mauvais oeil et on se le verse sur la tete et le dos
Il n'y a aucun hadith qui précise que la personne doit refaire des ablutions avec l'eau des ablutions de la personne qui lui a fait le mauvais oeil
wAllahou ta'ala a'lem.



oumayma a écrit:
Le problème est que demander une telle chose de nos jours est quasiment impossible wa Allahou alem.

Pour se protéger d'une personne qu'on sait d'elle qu'elle est souvent mauvaise avec ses yeux ou ses paroles, il faut lui dire à la figure 3 fois Allahou Akbar et rien ne peut nous atteindre wa Allahou alem.

Pourrais tu donner la source de ceci? barakAllaho fiki
Revenir en haut Aller en bas
hajja



Nombre de messages : 15
Verset : lyon
Invocation : proff d'arabe (a la maison)
Parole de sagesse : lire le Coran
Date d'inscription : 15/02/2005

MessageSujet: Re: Est-il vrai que...   Dim 20 Fév - 19:17

bismi

Assallamou aleykoum mes soeurs,

Voilà ,j'ai trouvé la réponse a votre question!!!(mauvaise oeil) qu'Allah nous préserves amine)))))

Question :


Ma question porte sur la nuisance par le regard.Quand un homme dit à sa femme qu’elle est belle, doit-il ajouter « maa shaa Allah » ou considérer la pronociation de cette formule comme une attitude extrémiste?

Réponse :

Louange à Allah .

1.La nuisance du mauvais oeil est une réalité selon la parole du Messager (bénédiction et salut soient sur lui) : « Le mauvais oeil est une réalité; si quelque chose pouvait compétir avec le Destin et prendre le dessus sur lui ce serait le mauvais oeil. » ( rapporté par Mouslim,2188 d’après un hadith d’Ibn Abbas. Voir également al-Boukhari,5048 et Mouslim,2187 d’après un hadith d’Abou Hourayra où le début du hadith est cité).

2. Le mauvais oeil provient dans la plupart des cas du regard d’un jaloux.A ce propos,Ibn al-Qayyim dit: « Tout auteur d’un regard malfaisant est un jaloux.Pourtant tout jaloux n’est pas nécessairement porteur du mauvais regard... » Plus loin, il poursuit: « Le regard nocif est motivé par l’admiration qu’un objet suscite chez une personne au point de provoquer une disposition psychologique maléfique qui utilise le regard comme véhicule pour atteindre la victime.Il se peut qu’on soit sa propre victime.Il est également possible que le mal soit involontaire, et se produit par reflexe.Ceci constitue la pire nuisance engendrée par l’espèce humaine.Nos collègues et d’autres juriconsultes soutiennent que toute personne connue pour sa capacité de produire de tels effets doit être emprisonnée par décision de l’imam ( autorités publiques).Celui-ci doit alors assurer sa prise en charge vitale jusqu’à sa mort.Cet avis est certainement le plus juste.(Voir Zaad al-Maad,4/167).

C’est à ce propos qu’un hadith dit: « Je cherche protection dans les mots parfaits d’Allah contre tout démon,toute bête vénimeuse et tout oeil malfaisant . » (rapporté par al-Boukhari,3191 d’après Ibn Abbas).

3. Il est quasiment certain que le mauvais oeil peut être l’oeuvre d’un jaloux comme il peut résulter d’une simple admiration selon ce hadith: « Quand l’un d’entre vous constate en sa propre personne ou dans ses biens ou ceux de son frère un état qui suscite son admiration,qu’il sollicite la bénédiction en sa faveur,car le mauvais oeil est réel. » (rapporté par Ibn as-Sunni dans Amal al-yawm wa al-layla,p.168 et al-Hakim,4/216, et vérifié par al-Albani dans al-Kalim at-Tayyib,243).Ce hadith montre que l’auteur du mauvais regard peut atteindre sa propre personne ou ses biens ( cas où l’on ne saurait parler de jalousie).Si l’admiration portée à sa propre personne peut se retourner contre lui-même,elle peut a fortiori l’être contre sa femme.

Ibn al-Qayyim dit: « L’auteur du mauvais regard peut être sa propre victime. » (Zaad al-Maad,4/167).

4. Un homme peut atteindre sa femme par un mauvais regard,même sans exprimer son admiration pour sa beauté et lui dire qu’elle est belle.(Pour éviter cela) il lui est recommander de dire: « Mon Seigneur, bénis-la. »

Abou Oumamata ibn Sahl rapporte d’après son père que le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) sortit une fois en leur compagnie , histoire de se rendre à La Mecque.Arrivés à Sh’ib al-Khazzar,Sahl ibn Hounayf,homme d’une blancheur et d’une beauté physique remarquées, se mit à prendre un bain.Amir ibn Rabi’a,des Bani Ady ibn Kaab, qui s’aperçut de Sahl dans son bain,dit: « Ce corps est plus beau que celui d’une adolescente toute blanche. » Du coup, Sahl fut terrasé.On se rendit auprès du Messager d’Allah et lui dit: que vas-tu faire pour Sahl? Par Allah,il ne lève plus la tête et n’est plus conscient?

- Avez-vous un suspect?

- Amir ibn Rabi’a l’a regardé...

Il convoqua Amir et lui dit d’un ton très dur: « Pourquoi l’un de vous tue-t-il son frère?Si tu vois quelque chose d’admirable,pourquoi ne sollicites-tu pas la bénédiction divine pour l’objet de ton admiration? » Ensuite, il lui dit: « Vas prendre un bain. » Il se lava le vissage,les mains,les bras,les genoux,les extérémités des pieds et les parties couvertes par le pagne.Puis il recueillit l’eau coulant de son corps dans un récipient.Cette eau fut ensuite versée par un homme sur la tête et le dos de Sahl tout en faisant passer le récipient sur les parties mouillées du corps du malade.Sitôt l’opération terminée,Sahl se leva et rejoignit ses compagnons. » (Al-Mousnad,3/486.Al-Haytham dit: les hommes d’Ahmad sont les rapporteurs du Sahih,Al-Madjma’,5/107).

5. Quand certaines personnes voient quelque chose d’admirable,elle disent: « maa shaa Allah laa quwwata illa bi Allah » se référant ainsi au verset de la sourate de la caverne et à un hadith.Quant au verset, il s’agit de la parole du Très Haut: « En entrant dans ton jardin, que ne dis- tu: "Telle est la volonté (et la grâce) d' Allah! Il n' y a de puissance que par Allah".» (Coran,18:39 ) il ne constitue aucune preuve à ce propos, car il n’y a aucun rapport entre ce sujet et la jalousie,Allah n’ayant detruit le jardin en question qu’à cause de la mécréance et la rebellion de leur propriétaire.

Quant au hadith,Anas ibn Malick rapporte que le Mesager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit: « Quiconque voit une chose admirable et dit: « maa shaa Allah laa quwwata illa bi Allah » échappe au mauvais oeil. » Ce hadith est très faible.

Al-Haytham dit: il a été rapporté par al-Bazzaz d’après Abou Bakr al-Houdhali qui est très faible. (Voir Madjma’ az-Zawaïd,5/21).

Allah le sait mieux.



Islam Q&A
Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid (www.islam-qa.com)


Hajja qui vous aimes fileih Rose Rose Rose Rose {ro}

Assallamou aleykoum wa rahmatou Allahi wa barakatouhou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Est-il vrai que...   Aujourd'hui à 19:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Est-il vrai que...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelle est la vrai quelle est la fausse
» Le conte devenant vrai: L'histoire (à écrire)
» [DEMO] Du vrai MultiTouch sur le HD2 !!
» KESTER EMENEYA MUBIALA EST MORT (VRAI OU FAUX)
» fake ou vrai vostok

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ~¤Islam¤~ :: ~Islam~-
Sauter vers: