AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les obligations que chaque Musulman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
UmmTaqqyâ
~Fondatrice~


Nombre de messages : 782
Verset : ~§¤][Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes oeuvres et de la piété][¤§~
Invocation : ~Allâhumâa Zidnâa 'Ilma ~
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: Les obligations que chaque Musulman   Lun 6 Aoû - 18:17

Bismileh ArRahman ArRahim





As Selem Alaykum Wa Rahmatullah Wa Barakatuh




Les obligations que chaque muslman et chaque Musulmane doivent savoir

Du Sheikh de L'isam
Muahmmed Ibn 'Abdullah HafidouAllâh



Au Nom d'Allah, le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux



Les trois fondements que chaque Musulman et chaque Musulmane doivent savoir



Il s'agit pour le serviteur d'avoir des connaissances sur son Son Seigneur, sur sa religion et sur son Prophète Muhammad Salâllahou A'layi Wa .

En ce sens que lorsqu'on te demande: «Qui est ton Seigneur?» Tu auras à répondre: «Allah est mon Seigneur, qui m'a créé et a créé tout le monde par Sa grâce. C'est Lui seul que j'adore et je n'adore rien d'autre en dehors de Lui».


Lorsqu'on te demande: «Quelle est ta religion?» Tu auras à répondre: «L'Islam est ma religion». C'est-à-dire se soumettre à l'unicité d'Allah, Lui obéir avec soumission et se démarquer complètement de l'associa-tionnisme et de ceux qui le pratiquent.


Et lorsqu'on te demande: «Qui est ton Prophète?» Tu auras à répondre: «Muham-mad le fils de 'Abdullah, fils de 'Abd al-Muttalib, fils de Hâshim, est mon Prophète Ojè. Hâshim est Qurayshite, les Qurayshites sont des Arabes et ces derniers sont issus d'Ismaël le fils d'Abraham. Que les meilleurs saluts et prières soient sur eux ainsi que sur notre Prophète ".



Le fondement et la base de la religion obéissent à deux choses:

- La première: Il s'agit d'ordonner l'adoration d'Allah l'Unique sans Lui adjoindre un associé; d'inciter et d'insister là-dessus et de considérer comme mécréant quiconque fasse autrement.

- La seconde: Il s'agit de mettre en garde contre toute velléité d'associationnisme dans la dévotion d'Allah; de se montrer sévère et intransigeant là-dessus; de n'avoir d'alliance que sur cette base et de considérer comme mécréant quiconque se rend coupable d'une telle forfaiture.


II
Les conditions sur lesquelles repose
[la profession de foi]
«Là ilâh illâ llâh»



La profession de foi «Là ilâh illâ llâh» (II n'y a nulle autre divinité en dehors d'Allah) repose sur les conditions suivantes:

- La première: La science (al-'Ilm) à travers ce qu'elle représente comme négation - de toute divinité - ou affirmation - qu'il n'y a de divinité autre qu'Allah.

- La deuxième: La certitude (al-Yaqîn), c'est-à-dire cette science parfaite avec laquelle sont infirmés et le doute et le soupçon.


- La troisième: Le dévouement (al-Ikhlâs) lequel infirme l'associationisme.


- La quatrième: La sincérité (al-Sidq) laquelle infirme le mensonge.

- La cinquième: L'amour (al-Mahab-bah) de cette parole, de sa signification et de ce qu'elle peut procurer comme joie.

- La sixième: La soumission (al-In-yâd) à ces préceptes: les obligations religieuses qui doivent obéir à la sincérité envers Allah, d'où la recherche de Son agrément.

- La septième: L'acceptation (al-Qabûl) ui infirme le refus.


III
Les arguments de ces conditions
qu'on retrouve aussi bien dans le Coran
que dans la Sunna (la tradition prophétique)


1 - L'argument de la science:
Allah le Très-Haut dit:
" Sache donc qu'en vérité, il n'y a point de divinité à part Allah" [S.47; V.19, partim]

" A l'exception de ceux qui auront témoigné de la vérité en pleine connaissance de cause " [S.43; V.86, partim]

Allusion faite à tous ceux qui attestent de cette profession de foi avec leurs cœurs, sans pour autant le prononcer.

S'agissant de la Sunna, il est rapporté dans un hadîth authentique d'après "Uthmân RadiAllâhu'anhou que le Messager d'Allah Salâllahou A'layi Wa a dit: «Quiconque meurt tout en sachant qu'il n'y a nulle autre divinité en dehors d'Allah, entrera au Paradis».

2 - L'argument de la certitude :

Allah Le très haut dit :

" les vrais croyants sont seulement ceux qui croient en Allah et Son Messager, qui par la suite ne doutent point et qui luttent avec leurs biens et leurs personnes dans le chemin d'Allah. Ceux-là sont les véridiques " [S.49; V.15]


On voit donc qu'il leur a été exigé, pour leur bonne foi, de croire en Allah et en Son Messager et de ne pas avoir de doute, car celui qui doute fait partie des hypocrites.

S'agissant de la Sunna, il est rapporté dans un hadîth authentique d'après Abu Hurayrah RadiAllâhu'anhou : Je Messager d'Allah Salâllahou A'layi Wa a dit: «J'atteste qu'il n'y a nulle autre divinité en dehors d'Allah et que je suis le Messager d'Allah. Quiconque la formule avec certitude, et qu'il retrouve Allah ainsi, entrera au Paradis».

Dans une autre version on trouve dire: «... se verra épargner de l'Enfer».

Et dans un long hadîth, aussi rapporté par Abu Hurayrah RadiAllâhu'anhou , le Prophète Salâllahou A'layi Wa a dit: «Si tu rencontres derrière ce rempart quelqu'un attester qu'il n'y a nulle autre divinité en dehors d'Allah avec certitude, annonce lui la bonne nouvelle du Paradis».

3 - L'argument du dévouement:

Allah le très haut a dit :

" C'est à Allah qu'appartient la religion pure " [S. 39; V.3, partim]

" Il ne leur a été commandé, cependant, que d'adorer Allah, Lui vouant un culte exclusif " [S.98; V.5, partim]


S'agissant de la Sunna, il est rapporté dans un hadîth authentique d'après Abu Hurayrah RadiAllâhu'anhou : le Messager d'Allah Salâllahou A'layi Wa a dit: «Celui qui jouira le plus de mon intercession est l'homme qui atteste qu'il n'y a nulle autre divinité en dehors d'Allah, avec dévouement».

Et il est rapporté dans un hadîth authentique d'après 'Utbân ibn Mâlik RadiAllâhu'anhou : le Prophète Salâllahou A'layi Wa a dit: «Certes, celui qui atteste: "Il n'y a nulle autre divinité en dehors d'Allah " rien que pour Allah le Très-Haut, Allah interdira au feu de le toucher».

Al-Nassâ'î rapporte dans le chapitre «Al-Yawm wal-laylah» (Le Jour et la Nuit)

du hadîth des deux Compagnons: le Prophète Salâllahou A'layi Wa a dit: «Quiconque proclame: "Il n'y a nulle autre divinité en dehors d'Allah, qui n'a point d'associé, à Lui appartient la royauté et à Lui revient la louange, Il est l'Omnipotent " avec dévouement et sincérité, Allah fera une ouverture dans le ciel, rien que pour observer l'auteur [d'une telle proclamation] parmi les habitants de la terre, si bien que ce dernier verra ses prières exaucées [par Allah]».

4 - L'argument de la sincérité:

Allah le Très-Haut dit:


" Alif, Lâm, Mîm. Est-ce que les gens pensent qu'on les laissera dire: «Nous croyons» sans les éprouver? Certes, Nous avons éprouvé ceux qui ont vécu; [ainsi] Allah connaît ceux qui disent la vérité et ceux qui mentent " [S.29; V.1 à 3]

" Parmi les gens, il y a ceux qui disent: «Nous croyons en Allah et au Jour dernier!» Tandis qu'en fait, ils n'y croient pas. Ils cherchent à tromper Allah et les croyants; mais ils ne trompent qu'eux-mêmes, et ils ne s'en rendent pas compte. Il y a dans leurs cœurs une maladie [de doute et d'hypocrisie] et Allah laisse croître leur maladie. Ils auront un châtiment douloureux, à cause de ce qu'ils mentaient " [S.2; V.8 à 10]

S'agissant de la Sunna, il est rapporté dans les deux recueils de hadîths authentiques d'après Mu'âdh ibn Jabal RadiAllâhu'anhou : le Prophète Salâllahou A'layi Wa a dit: «Quiconque proclame: "II n'y a nulle autre divinité en dehors d'Allah et Muhammad est Son serviteur et Son Messager" de façon sincère, Allah interdira au feu de le toucher».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UmmTaqqyâ
~Fondatrice~


Nombre de messages : 782
Verset : ~§¤][Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes oeuvres et de la piété][¤§~
Invocation : ~Allâhumâa Zidnâa 'Ilma ~
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: Lâ Illa Hâ Illa Allah   Mar 7 Aoû - 11:09

5 - L'argument de l'amour:

Allah le Très-Haut dit:



" Parmi les hommes, il en est qui prennent, en dehors d'Allah, des égaux à Lui, en les aimant comme on aune Allah. Or les croyants sont les plus ardents en l'amon d'Allah " [S.2; V.165, partim]


Anas RadiAllâhu'anhou : le Messager d'Allah Salâllahou A'layi Wa a dit: «Trois choses si elles existent chez quelqu'un, celui-ci y trouvera le plaisir procuré par la foi. D s'agit de faire en sorte à ce que l'amour d'Allah et de Son Messager soit plus fort chez lui qu'autre chose, de n'aimer une personne rien que pour l'amour d'Allah, et d'éprouver de la répugnance à l'idée de revenir à la mécréance, au même titre qu'à l'idée d'être eté en Enfer».

6 - L'argument de la soumission:

Allah le Très-Haut dit:


" Et revenez repentant à votre Seigneur, et soumettez vous à Lui, avant que ne vous Henné le châtiment et vous ne recevez alors aucun secours " [S. 39; V.54]


" Qui est meilleur en religion que celui qui soumet à Allah son être tout en se conformant à la Loi révélée " [S.4; V.125, partim]


" Et quiconque soumet son être à Allah, tout en étant bienfaisant, s'accroche réellement à l'anse la plus ferme " [S. 31; V.22, partim]


C'est-à-dire à la profession de foi: «Il n'y a point de divinité à part Allah».

" Non !... Par ton Seigneur! Ils ne seront pas croyants aussi longtemps qu'ils ne t'auront demandé de juger de leurs disputes et qu'ils n'auront éprouvé nulle angoisse pour ce que tu auras décidé, et qu'ils se soumettent complètement [à ta sentence] " [S.4; V.65]

S'agissant de la Sunna, le Prophète Salâllahou A'layi Wa a dit: «Aucun de vous ne peut accéder à la vraie] foi qu'une fois que tout ce qu'il aime soit conforme à mes enseignements».

Voilà en quoi consiste une soumission parfaite et où réside justement son objectif.

7 - L'argument de l'acceptation:

Allah le Très-Haut dit:



" Et c'est ainsi que Nous n'avons pas envoyé avant toi d'avertisseur en une cité, sans que ses gens aisés n'aient dit: «Nous avons trouvé nos ancêtres sur une religion et nous suivons leurs traces». H dit: «Même si je viens à vous avec une meilleure direction que celle sur laquelle vous avez trouvé vos ancêtres?» Ils dirent: «Nous ne croyons pas au message avec lequel vous avez été envoyés». Nous Nous vengeâmes d'eux. Regarde ce qu'il est advenu de ceux qui criaient au mensonge» [S.43; V.23 à 25]


"Quand on leur disait: «Point de divinité à part Allah», ils se gonflaient d'orgueil, et disaient: «Allons nous abandonner nos divinités pour un poète fou? " [S.37; V.35 et 36]


S'agissant de la Sunna, il est rapporté dans le hadïth authentique d'après Abu Mûssâ: le Prophète Salâllahou A'layi Wa a dit: «La guidée et la science pour lesquelles Dieu m'a envoyé ressemblent à une pluie abondante qui arrose une terre; là où le sol est fertile l'eau est acceptée, d'où herbes et plantes fourragères y poussent Là où le sol est dur mais qui retient l'eau, Dieu l'offre aux hommes pour que ceux-ci en tirent profit: ils boivent, arrosent et cultivent... Il est aussi un troisième sol qui ne retient pas l'eau, ni ne laisse pousser les herbes.

Cela est la parabole de celui qui est instruit dans la religion de Dieu et qui tire froHt du [message] pour lequel Dieu m'a envoyé; [ainsi], il apprend et fait apprendre. C'est la parabole aussi de celui qui se détourne [de mon message] en refusant la guidée de Dieu pour laquelle je suis envoyé
».


IV
Les choses qui rendent caduque l'Islam



Sache que celles-ci sont au nombre de dix:


- La première: Associer à Allah d'autres divinités en les adorant au même titre que Lui. En effet, Allah le Très-Haut dit à ce titre:

" Certes Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne quelqu'associé. A part cela, Il pardonne à qui Il veut " [S.4; V.48, partira]



" Quiconque associe à Allah [d'autres divinités] Allah lui interdit le Paradis, et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs! " [S.5; V.72, partim]


On peut citer dans ce contexte l'immolation faite en faveur d'autre qu'Allah, tel celui qui égorge une bête pour un djinn ou encore sur une tombe...

- La deuxième: Placer entre sa personne et Allah des intermédiaires auxquels l'homme se soumet entièrement, qu'il implore leur intervention et leur demande d'intercéder en sa faveur. Tout cela est de la mécréance reconnue à l'unanimité des savants.

- La troisième: Ne pas considérer les associateurs comme étant des mécréants, allant jusqu'à douter de leur mécréance ou bien de donner du crédit à leur doctrine. Une telle façon d'agir relève de la mécréance tout court.


- La quatrième: Croire à l'existence d'une guidée parfaite autre que celle du Prophète , et d'une Loi meilleure que celle qui est instaurée par lui . C'est l'exemple de celui qui préfère les fausses divinités au détriment du jugement du Prophète . Quiconque défend cette thèse aura ainsi fait acte de mécréance.

- La cinquième: Eprouver de l'aversion envers tout ce qui est apporté par le Messager d'Allah , quitte à le suivre, est un acte de mécréance.

- La sixième: Se moquer de quoi que ce soit de ce qui est inhérent à la religion du Prophète , portant sur la rétribution et sur le châtiment, est un acte de mécréance. En témoigne les versets suivants

" Et si tu les interrogeais, ils diraient très certainement: «Vraiment, nous ne faisions que bavarder et jouer». Dis: «Est-ce d'Allah, de Ses versets (le Coran) et de Son Messager que vous vous moquiez». Ne vous excusez pas: vous avez bel et bien rejeté la foi après avoir cru " [S.9; V.65 et 66, partim]

- La septième: S'adonner à la sorcellerie et croire à ses pouvoirs.
Cela dit, quiconque la pratique ou bien s'en satisfait, aura ainsi fait acte de mé-créance. En témoigne le verset suivant:

" Or ils ne sont capables de nuire à personne qu'avec la permission d'Allah. Et les gens apprennent ce qui leur nuit et ne leur est pas profitable " [S.2; V.102, partim]


- La huitième: Montrer sa sympathie, voire son soutient aux associateurs au détriment des Musulmans. En témoigne le verset suivant:

" Et celui d'entre-vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. «Allah ne guide certes pas les gens injustes " [S. 5; V.51, partim]

- La neuvième: Croire qu'il y a des gens qui peuvent se démarquer de la voie de Muhammad comme fut le cas pour Al-Khadir avec Moïse. C'est aussi faire preuve de mécréance que de penser de la sorte.

- La dixième: Se détourner de la religion d'Allah le Très-Haut que ce soit en refusant d'apprendre ou en refusant d'appliquer ses préceptes. En témoigne le verset suivant:

" Qui est plus injuste que celui à qui les versets d'Allah sont rappelés et qui ensuite s'en détourne? Nous Nous vengerons certes des criminels " [S.32; V.22]


Devant toutes ces choses invalidant l'Islam, il n'y a pas lieu de faire de distinction entre celui qui se rend coupable de celles-ci avec sérieux, sans sérieux, ou par crainte. Seul qui agit sous contrainte [peut être pardonné]. Ce sont des péchés majeurs auxquels s'expose beaucoup plus la personne. Il appartient donc au Musulman de faire très attention et de craindre pour sa personne. Cela dit, nous cherchons protection auprès d'Allah contre tout ce qui est susceptible de susciter Sa colère et Son douloureux châtiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UmmTaqqyâ
~Fondatrice~


Nombre de messages : 782
Verset : ~§¤][Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes oeuvres et de la piété][¤§~
Invocation : ~Allâhumâa Zidnâa 'Ilma ~
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: Lâ Illa Hâ Illa Allah   Mar 7 Aoû - 16:01

Les trois types de monothéisme (al-Tawhîd)




En effet, on peut rencontrer trois types de monothéisme:


1 - Le monothéisme relatif à la seigneurie (Tawhîd al-Rubûbiyyah):

Chose qu'avaient défendue les mécréants au temps du Prophète jp, si bien qu'il les a combattus jusqu'à rendre licite leurs biens, non sans leur opposer comme barrière, l'Islam.


Il s'agit donc de croire en un Dieu unique de par Son pouvoir incommensurable. En témoigne le verset suivant:


" Dis: «Qui vous attribue de la nourriture du ciel et de la terre? Qui détient l'ouie et la vue, et qui fait sortir le vivant du mort et fait sortir le mort du vivant, et qui administre tout?» Us diront: «Allah». Dis alors: «Ne le craignez-vous donc pas? " [S. 10; V.3 ]

A l'instar d'autres versets se rapportant à la question et qui sont nombreux d'ailleurs.

2 - Le monothéisme relatif à la divinité (Tawhîd al-Ulûhiyyah):

Ce type de monothéisme a toujours été sujet de conflit que ce soit à l'époque ancienne ou contemporaine.

Il s'agit donc de croire en un Dieu unique vers lequel sont orientées les œuvres des gens comme: l'invocation, le vœu, l'immolation, l'espoir, la crainte, la confiance, la persuasion, la dissuasion ainsi que le retour à Allah. A l'instar des autres actions similaires qui sont rapportées dans
le Coran.

3 - Le monothéisme relatif à l'essence (Tawhîd al-Dhât) et aux noms et aux attributs d'Allah (Tawhîd al-Asmâ' wal-Si-fât):

Allah le Très-Haut dit:

" Dis: « il est Allah, unique. Allah, le seul à être imploré, pour ce que nous désirons. Il n'a jamais engendré, n'a pas été engendré non plus. Et nul n'est égal à Lui " [S. 112]

" C'est à Allah qu'appartiennent les noms les plus beaux. Invoquez-Le par ces noms et laissez ceux qui profanent Ses noms: ils seront rétribués pour ce qu'ils ont fait " [S. 7; V.180]


" Il n'y a rien qui Lui ressemble; et c'est Lui l'Audient, le Clairvoyant " [S.42; V.ll, partim]


VI
Le contraire du monothéisme est I associationnisme (al-Shirk)


Celui-ci est de trois sortes: l'associa-tionnisme majeur, l'associationnisme mineur et l'associationnisme discret.

1 - L'associationnisme majeur (al-Shirk al-Akbar):

Allah le Très-Haut ne pardonne pas ce genre d'associationnisme et n'accepte pas les bonnes actions de celui qui s'y adonne, Lui qui dit à ce titre:

" Certes, Allah ne pardonne pas qu'on lui donne des associés. A part cela, il pardonne à qui H veut. Quiconque donne des associés à Allah s'égare très loin dans l'égarement " [S. 4; V.116]

" Ce sont, certes, des mécréants ceux qui disent: «En vérité, Allah c'est le Messie, fils de Marie». Alors que le Messie a dit: «O enfants d'Israël, adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur». Quiconque associe à Allah [d'autres divinités], Allah lui interdit le Paradis; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas des secoureurs! " [S. 5; V.72]

" Nous avons considéré l'œuvre qu'ils ont accomplie et Nous l'avons réduite en poussière éparpillée " [S.25; V.23]


" Si tu donnes des associés à Allah, ton œuvre sera certes vaine; et tu seras très certainement du nombre des perdants " [S.39; V.65, partim]

" Mais s'ils avaient donné à Allah des associés, alors, tout ce qu'ils auraient fait eût certainement été vain " [S. 6; V.88, partim]

Pour autant, l'associationnisme majeur peut prendre quatre aspects:

- Le premier: Il porte sur l'invocation, en témoigne le verset suivant:

" Quand ils montent en bateau, ils invoquent Allah Lui vouant exclusivement leur culte. Une fois qu'il les a sauvés [des dangers de la mer en les ramenant] sur la terre ferme, voilà qu'ils fLuiJ donnent les associés " [S.29; V.65]

- Le deuxième: Il porte sur l'intention, à


la volonté ainsi qu'à l'objectif, en témoignent ces deux versets:

" Ceux qui veulent la vie présente avec sa parure, Nous les rétribuerons exactement selon leurs actions sur terre, sans que rien leur en soit diminué. Ceux-là qui n'ont rien, dans l'au-delà que le Feu. Ce qu'ils auront fait ici-bas sera un échec, et sera vain ce qu'ils auront oeuvré " [S. 11; V.15 et 16]

- Le troisième: Il porte sur l'obéissance, en témoigne le verset suivant:


" Il ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ fils de Marie, comme seigneurs en dehors d'Allah, alors qu'on ne leur a commandé que d'adorer un Dieu unique. Pas de divinité à part Lui! Gloire à Lui II est au dessus de ce qu'ils [Lui] associent " [S.9; V.31]


On peut, sans risque de se tromper, inclure ici toutes obéissances aux savants et aux adorateurs dans le péché; ou comme a tenu le Prophète à expliquer une fois à 'Udayy ibn Hâtim, lorsque celui-ci a voulu savoir davantage sur la question, qu'ils n'adoraient pas leurs savants, leur dévotion implique l'obéissance dans le péché.


- Le quatrième: Il porte sur l'associa-tionnisme à travers l'amour, en témoigne le verset suivant:


" Parmi les hommes, il en est qui prennent en dehors d'Allah, des égaux à Lui, en les aimant comme on aime Allah " [S.2; V.165, partim]

2 - L'associationnisme mineur (al-Shirk al-Asghar):

C'est le cas de l'ostentation (al-Riyâ'). Allah le Très-Haut dit à ce titre:

" Quiconque, donc, espère rencontrer son Seigneur, qu'il fasse de bonnes actions et qu'il n'associe dans son adoration aucun autre à
son Seigneur " [S.18; V.110, partim]

3 - L'associationnisme discret (al-Shirk al-Khafî):

Le Prophète {d'} a dit à ce sujet: «Le polythéisme dans cette communauté est plus discret que le rampement d'une fourmi noire, sur un rocher noir, par une nuit obscure».

Son expiation consiste à reprendre ce qu'avait dit le Prophète à ce sujet: «O Allah! je cherche protection auprès de Toi contre toute velléité de T'associer quoi que ce soit en connaissance de cause. Et je Te demande de me pardonner toute faute commise par méconnaissance».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UmmTaqqyâ
~Fondatrice~


Nombre de messages : 782
Verset : ~§¤][Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes oeuvres et de la piété][¤§~
Invocation : ~Allâhumâa Zidnâa 'Ilma ~
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: Lâ Illa Hâ Illa Allah   Mar 7 Aoû - 16:46

VII
La mécréance (al-Kufr) est de deux sortes


- Dans le premier cas:

Elle fait sortir le coupable de sa religion.

Il existe, à ce titre, cinq types de mécréance à même infirmer la religion au sujet:

- Le premier: La mécréance en démentant, en témoigne le verset suivant:

" Et quel pire injustice que celui qui invente un mensonge contre Allah ou qui dément la vérité quand elle lui parvient? N'est- ce pas dans l'Enfer une demeure pour les mécréants " [S.29; V.68]

- Le deuxième: La mécréance à travers le refus [de se soumettre à Allah] ou par orgueil, en témoigne le verset suivant:


" Et lorsque Nous demandâmes aux anges de se prosterner devant Adam, ils se prosternèrent à l'exception d'Iblis qui refusa, s'enfla d'orgueil et fut parmi les infidèles "
[S.2; V.34]


- Le troisième: La mécréance à travers l'incertitude qui est, en fait, la mécréance du doute, en témoignent les versets suivants:

" Il entra dans son jardin coupable envers lui-même [par sa mécréance]; il dit: «Je ne pense pas que ceci puisse jamais périr, et je ne pense pas que l'Heure viendra. Et si on me ramène vers mon Seigneur, je trouverai certes meilleur lieu de retour que ce jardin». Son compagnon lui dit, tout en conversant avec lui: «Serais-tu mécréant envers Celui qui t'a créé de terre, puis de sperme et enfin t'a façonné en homme? Quant à moi, c'est Allah qui est mon Seigneur; et je n'associe personne à mon Seigneur " [S. 18; V.35 à 38]



- Le quatrième: La mécréance en se détournant [des préceptes d'Allah, en témoigne le verset suivant:

" Ceux qui ont mécru se détournent de ce dont ils ont été avertis " [S.46; V.3, partim]


- Le cinquième: La mécréance à travers l'hypocrisie, en témoigne le verset suivant:

" C'est parce qu'en vérité ils ont cru, puis rejeté la foi. Leurs cœurs donc, ont été scellés, de sorte qu'ils ne comprennent rien " [S. 63;V.3]

- Dans le second cas:

II s'agit d'une mécréance de moindre envergure que Ja première et qui ne fait pas sortir le coupable de sa religion. C'est l'exemple de celui qui se montre ingrat envers les bienfaits d'Allah, en témoigne le verset suivant:

" Et Allah propose en parabole une ville: elle était en sécurité, tranquille; sa part de nourriture lui venait de partout en abondance. Puis elle se montra ingrate aux bienfaits d'Allah. Allah lui fît alors goûter la violence de la faim et de la peur fen punition] de ce qu'ils faisaient " [S. 16; V.112]

VIII Les variétés d'hypocrisie (al-Nifâq)



Il y a deux sortes d'hypocrisie:

1 - Une hypocrisie qui touche à la conviction (Al-Nifâq al-Ptiqâdî).

2 - Une hypocrisie d'ordre pratique (Al-Nifâq al-'Amalî).


1- L'hypocrisie qui touche à la conviction:

Elle englobe six cas de figure où le coupable est voué à l'abîme le plus profond de l'Enfer:

- Le premier: Prendre le Messager d'Allah pour un imposteur.
- Le deuxième: Rejeter des choses qu'il a révélées.


- Le troisième: Eprouver de la haine envers lui .

- Le quatrième: Eprouver de la répugnance envers des choses qu'il a révélées.

- Le cinquième: Se réjouir en voyant l'Islam s'affaiblir.

- Le sixième: Eprouver de l'amertume en voyant l'Islam triompher.

2 - L'hypocrisie d'ordre pratique:

Elle englobe cinq cas de figure. Le Prophète dit à ce titre:

«L'hypocrite se distingue à travers ces trois signes: quand il parle, il ment; quand il promet, Une tient pas à sa promesse et quand on lui fait confiance, il abuse de celle-ci».

Dans un autre récit on trouve dire: «Quand il se querelle, il devient obscène et quand il s'engage, il trahit l'engagement».

IX
Les fausses divinités (al-Tâghût) et leurs différentes formes


Ô frères de religion - qu'Allah t'accorde Sa bénédiction - sache que la première chose qu'Allah ordonna au fils d'Adam de faire, ce fut de mécroire au Tâghût et de croire en Dieu. Pour preuve, Allah le Très-Haut dit à ce sujet:

" Nous vons envoyé dans chaque communauté un messager, [pour leur dire]: «Adorez Allah et écartez-vous du Tâghût "
[S. 16; V.36, partim]

Mécroire au Tâghût consiste à déclarer nulles toutes ces fausses divinités, à s'éloigner autant que faire se peut d'elles, à les haïr et à renier ceux qui les adorent quitte à les déclarer ennemis potentiels.

Croire en Dieu consiste à n'avoir foi qu'en Allah le Très-Haut: Lui seul est en droit d'être adoré et rien d'autre. Aussi, orienter de façon sincère tous les actes de dévotion vers Allah uniquement. Ensuite, aimer et prendre pour alliés les pieux, non sans éprouver de la répulsion envers les prosélytes et les déclarer ainsi ennemis.

Voilà en clair la voie suivie par Abraham dont ne peut s'en détourner que l'être impudent. Et voici donc un bel exemple qu'a révélé Allah le Très-Haut dans le verset suivant en disant:


" Certes, vous avez eu un bel exemple [à suivre] en Abraham et en ceux qui étaient avec lui, quand ils dirent à leur peuple: «Nous vous désavouons, vous et ce que vous adorez d'Allah. Nous vous renions. Entre vous et nous, l'inimité et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul " [S.60; V 4, partim]

Le Tâghût, de façon générale, englobe tout ce qui est adoré en dehors d'Allah et tout ce qui est suivi et obéi au détriment de l'obéissance d'Allah et de Son Messager. Tout cela est défini comme étant du Tâghût lequel prend cinq formes distinctes et qui se résument comme suit:

- La première: Il peut s'agir de Satan, lequel appelle à adorer autre chose au détriment d'Allah le Très-Haut, en témoigne le verset suivant:


" Ne vous ai-Je pas envoyés, enfants d'Adam, à ne pas adorer le Diable? Car il est vraiment pour vous un ennemi déclaré " [S.36,V.60]

- La deuxième: Il peut s'agir d'un gouverneur tyran qui fait fi des préceptes d'Allah le Très-Haut, en témoigne le verset suivant:

"N'as-tu pas vu ceux qui prétendent croire à ce qu'on a fait descendre vers toi [Prophète] et à ce qu'on a fait descendre avant toi? Us veulent prendre pour juge le Tâghût, alors que c'est en lui qu'on leur a commandé de ne pas croire. Mais le Diable veut les égarer très loin dans l'égarement "[S 4 ; V.60 ]

- La troisième: Il peut s'agir de celui qui ne juge pas d'après ce qu'Allah a fait descendre, en témoigne le verset suivant:

" Et ceux qui ne jugent pas d'après ce qu'Allah a fait descendre, les voilà mécréants " [S. 5; V.44, partim]

- La quatrième: Il peut s'agir de celui qui prétend connaître l'inconnaissable en dehors d'Allah, en témoignent les versets suivants:

" [C'est Lui] qui connaît le mystère. Il ne dévoile Son mystère à personne. Sauf à celui qu'il agrée comme messager et qu'il fait précéder et suivre de gardiens vigilants "
[S.72; V.26 et 27]


" C'est Lui qui détient les clefs de l'inconnaissable. Nul autre que Lui ne les connaît. Et H connaît ce qui est dans la terre ferme comme dans la mer. Et pas une feuille ne tombe qu'il ne le sache. Et pas une graine dans les ténèbres de la terre, rien de frais ou de sec, qui ne soit consigné dans un livre explicité " [S.6; V.59]


- La cinquième: Il peut s'agir aussi de celui qui se réjouit d'être vénéré à l'image d'une divinité, en témoigne le verset suivant:


" Et quiconque d'entre eux dirait: «Je suis une divinité en dehors de Lui». Nous le rétribuerons de l'Enfer. C'est ainsi que Nous rétribuons les injustes " [S.21; V.29]


Sache que l'homme ne peut être accrédité de croyant en Dieu qu'une fois qu'il renie le Tâghût, en témoigne le verset suivant:

" Donc, quiconque mécroit au Tâghût tandis qu'il croit en Allah saisit l'anse la plus solide, qui ne peut se briser. Et Allah est Audient et Omniscient " [S. 2; V.256, partim]

Cela étant dit, la bonne direction est la religion apportée par Muhammad alors que la perdition est la religion prônée par Abu Jahl. Il reste que l'anse la plus solide (al-Urwah al-Wuthqâ) consiste à témoigner qu'il n'y a nulle autre divinité en dehors d'Allah, d'où est infirmé le tort et confirmée la vérité. Cette parole infirme toutes les fausses divinités en dehors d'Allah et confirme, à l'occasion, que seul Allah le Très-Haut, l'Unique qui n'a point d'associé, est susceptible d'être adoré, et ce en orientant vers Lui tous les actes de dévotion.

Louange à Allah, grâce à ses faveurs s'accomplissent les bonnes actions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les obligations que chaque Musulman   Aujourd'hui à 19:02

Revenir en haut Aller en bas
 
Les obligations que chaque Musulman
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [AIDE] Mettre un fond d'écran différent sur chaque page du HTC Sense
» [RESOLU] Problème de nouveaux raccourcis à chaque démarrage
» Et c'est un musulman qui le dit ! Bravo !
» [Chirac, Jacques] Chaque pas doit être un but.
» Les chiffres au dessus de chaque maisons ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ~¤Islam¤~ :: ~Islam~-
Sauter vers: