AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fatâwa relatives à l'enfant musulman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
UmmTaqqyâ
~Fondatrice~


Nombre de messages : 782
Verset : ~§¤][Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes oeuvres et de la piété][¤§~
Invocation : ~Allâhumâa Zidnâa 'Ilma ~
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: Fatâwa relatives à l'enfant musulman   Ven 16 Déc - 11:15

Bismilêh Rahmân Rahim



As Selem Wa Alaykum Wa Rahmatullah Wa Barakatuh



Fatawa

relatives à l'enfant musulman (le livre)

Le Sheikh Abdul Aziz Ibn Bâz
Le Sheikh Muhammed Ibn 'Uthaimin
Le Sheikh Abdullah Ibn Djîbrîn
Le Sheikh Saleh Al-Fawzan (Hafiduhum Allah )




Les enfants sont une émanation de la volonté et du décret d'Allah



Question 1 :


Je voudrais vous soumettre le cas d'un homme à qui Allah n'a pas accordé de progéniture: il est atteint de stérélité, et ignore si sa femme en souffre également. Par ailleurs, il est confronté aux réflextions de son entourage qui ne cesse de le dénigrer à cause de ce problème. Pourriez-vous nous donnez votre avis à ce sujet? Puisse Allah vous en récompensez !

Réponse :

Chère frère, ne vous afligez pas du fait qu'Allah ne vous ait pas accordé de progéniture, car Allah dit :

Ouvert A Allah appartient la royauté des cieux et de la terre. Il crée ce qu'Il veut. Il fait don de filles à qui Il veut, et don de garçons à qui Il veut, ou bien Il donne à la fois garçons et filles; et Il rend stérile qui Il veut. Il est certes Omniscient et Omnipotent. Fermer {Surat Ash-Shurâ v 49/50}


Allah est l'Omniscient, c'est lui qui crée ce qu'il veut et c'est lui décréte à ses serviteurs ce qu'il veut.Il a indiqué qu'en matière de progéniture, les gens sont répartis en quatre catégories:

1-Il fait don de filles à qui il veut
2-Il fait don de garçons à qui il veut
3-Il donne à la fois garçons et filles
4-Il rend qui il veut stérile

Et tout cela procède de son omniscence, de sa sagesse et de sa toute puissance -Exalté soit-il - . Il se pourrait que cette situation change et qu'Allah vous accorde une progéniture. Etant donné que votre épouse ne vous a fait aucune revendication à ce sujet, ne vous inquiètez pas pour elle . Puisse implorons Allah -Le très haut et l'omnipotent - d'accorder à tous guidance et réussite, car il est celui ui entend et répond toujours aux appels

[Le chaikh Ibn -Utaymin , Fatawa Manaril Islam 3/625] dans le livre Fatawas relatives à l'enfant musulman


Des jolies invocations :

Ouvert Kaf, Ha, Ya, Ain, Sad. C'est un récit de la miséricorde de ton Seigneur envers Son serviteur Zacharie. Lorsqu'il invoqua son Seigneur d'une invocation secrète, et dit: <Ô mon Seigneur, mes os sont affaiblis et ma tête s'est enflammée de cheveux blancs. [Cependant], je n'ai jamais été malheureux [déçu] en te priant, ô mon Seigneur. Je crains [le comportement] de mes héritiers, après mois. Et ma propre femme est stérile. Accorde-moi, de Ta part, un descendant qui hérite de moi et hérite de la famille de Jacob. Et fais qu'il te soit agréable, ô mon Seigneur>. <Ô Zacharie, Nous t'annonçons la bonne nouvelle d'un fils. Son nom sera Yahya [Jean]. Nous ne lui avons pas donné auparavant d'homonyme>. Et [Zacharie dit]: <Ô mon Seigneur, comment aurai-je un fils, quand ma femme est stérile et que je suis très avancé en vieillesse?> [Allah] lui dit: <Ainsi sera-t-il! Ton Seigneur a dit: <Ceci m'est facile. Et avant cela, Je t'ai créé alors que tu n'étais rien>. <Ô mon Seigneur, dit [Zacharie], accorde-moi un signe>. <Ton signe, dit [Allah,] sera que tu ne pourras pas parler aux gens pendant trois nuits tout en étant bien portant. Il sortit donc du sanctuaire vers son peuple; puis il leur fit signe de prier matin et soir. ...<Ô Yahya, tiens fermement au Livre (la Thora)!> Nous lui donnâmes la sagesse alors qu'il était enfant, ainsi que la tendresse de Notre part et la pureté. Il était pieux, et dévoué envers ses père et mère; et ne fut ni violent ni désobéissant. Que la paix soit sur lui le jour où il naquit, le jour où il mourra, et le jour où il sera ressuscité vivant! Fermer {Surat Mâryam v 1/15 }



Ouvert et qui disent: <Seigneur, donne-nous, en nos épouses et nos descendants, la joie des yeux, et fais de nous un guide pour les pieux> Fermer {Surat Al-Forqân v 74 }

Allâhumâa amîn!


Dernière édition par le Jeu 16 Fév - 12:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UmmTaqqyâ
~Fondatrice~


Nombre de messages : 782
Verset : ~§¤][Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes oeuvres et de la piété][¤§~
Invocation : ~Allâhumâa Zidnâa 'Ilma ~
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: Lailaha illa Allah   Lun 19 Déc - 11:05

Bismilêh Rahmân Rahim



Wa Alaykum As Selem Wa Rahmatullah Wa Barakatuh





Hair les filles fait partie des pratiques de l'époque de l'ignorance antéislamique


Question 2 :


De nos jours, nous entendons certaines personnes tenir des propos étonnants et sujets à contreverse. Certaines personnes disent par exemple : "Nous n'aimerons pas que nos femmes accouchent des filles "et d'autre disent à leur femme : "si jamais tu accouches d'une fille je te répudirai ". Nous désavouons naturellement ce genre de propos et nous en innocentons devant Allâh, mais pour les femmes qui sont soumises à de telles pressions, c'est une situation très embarrassante : elles ne savent pas quoi faire ni comment se comporter face à la menace de leur mari. Votre éminence aurait-elle quelques conseils à leur donner à ce sujet ?


Réponse:

Je pense que les cas évoqués sont extrêmement rares, je n'arrive pas à croire en effet que l'ignorance puisse conduire un individu à menacer son épouse de divorce au cas où elle accoucherait d'une fille, à moins peut-être qu'il ne se soit lassé de sa femme et veuille se débarraser d'elle, et qu'il n'ait trouvé aucun autre prétexte à évoquer. S'il en est ainsi, s'il n'arrive plus à vivre avec elle malgré ses éfforts, qu'il se sépare d'elle en bon termen sans prétexter la naissance de filles, car il n'y a aucun inconvénient à recourir au divorce quand cela devient nécessaire. Néanmoins, je recommande à tout homme qui serait tenté de se séparer de se femme de faire montre de patience, comme Allâh l'a d'ailleur préconisé :

ouvert Si vous avez de l'aversion envers elles durant la vie commune, il se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose où Allah a déposé un grand bien. fermer {Surat 4 v 19 }

S'agissant de l'aversion pour les filles, il ne fait auncun doute que cela fait partie des caractéristiques de l'époque de l'ignorance antéislamique et que cela constitue par ailleurs une marque de mécontentement à l'égard du destinet du décret d'Allah . L'homme ne sait jamais où se trouve son bien .Il se peut qu'une fille soit meilleur que plusieurs garçons. Que de fois une fille a été une bénédiction pour son père de son vivant et après sa mort, et que de fois, au contraire, un garçon a été une source d'indignation et une épreuve pour son père de son vivant et ne lui a été d'aucune utilité après sa mort.


[Le Sheikh Al'Utaymin HafidouAllâh , Fatawa Islamiya (3/343) ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UmmTaqqyâ
~Fondatrice~


Nombre de messages : 782
Verset : ~§¤][Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes oeuvres et de la piété][¤§~
Invocation : ~Allâhumâa Zidnâa 'Ilma ~
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: Lailaha illa Allah   Lun 2 Jan - 10:49

Bismilêh Rahmân Rahim




Wa Alaykum As Selem Wa Rahmatullah Wa Barakatuh




*Le jeune enfant peut-il intercéder pour ses parents et grands-parents ?



Question 3 :

*Est-ce que l'enfant qui meurt à l'âge d'un ans intercédera pour ses parents et ses grands-parents?


Réponse :

Toute la louange appartient exlusivement à Allah - le très haut -. Que la paix et le salut d'Allah soient sur son messager, sa famille et ses compagnons .

Allah fera intercéder le jeune enfant en faveur de ses parents. Quant à son intercession en faveur de ses grands-parents, Allah sait mieux ce qu'il en est . C'est d'Allah que dépend la réussite. Que la paix et le salut d'Allah soient sur notre prophète Muhammed , sa famille et ses compagnons .

[Le comité permanent (Fatawa du comité permanent ) ]


Qu'Allâh SbhanAllâhou Wa Ta'l fasse que nous intercederons avec sa vonlonté pour nos parents, et que nos futurs enfants et nos enfants intercéderons en notre faveurs amîn!
rose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UmmTaqqyâ
~Fondatrice~


Nombre de messages : 782
Verset : ~§¤][Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes oeuvres et de la piété][¤§~
Invocation : ~Allâhumâa Zidnâa 'Ilma ~
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: Lailaha illa Allah   Jeu 16 Fév - 12:22

Bismilêh Rahmân Rahim




Wa Alaykum As Selem Wa Rahmatullah Wa Barakatuh




*Le jeune enfant peut-il intercéder pour ses parents et grands-parents ?

Question 3 :


*Est-ce que l'enfant qui meurt à l'âge d'un ans intercédera pour ses parents et ses grands-parents?


Réponse :

Toute la louange appartient exlusivement à Allah - le très haut -. Que la paix et le salut d'Allah soient sur son messager, sa famille et ses compagnons .

Allah fera intercéder le jeune enfant en faveur de ses parents. Quant à son intercession en faveur de ses grands-parents, Allah sait mieux ce qu'il en est . C'est d'Allah que dépend la réussite. Que la paix et le salut d'Allah soient sur notre prophète Muhammed , sa famille et ses compagnons .

[Le comité permanent (Fatawa du comité permanent ) ]


Qu'Allâh SbhanAllâhou Wa Ta'l fasse que nous intercederons avec sa vonlonté pour nos parents, et que nos futurs enfants et nos enfants intercéderons en notre faveurs amîn!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UmmTaqqyâ
~Fondatrice~


Nombre de messages : 782
Verset : ~§¤][Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes oeuvres et de la piété][¤§~
Invocation : ~Allâhumâa Zidnâa 'Ilma ~
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: SubhanAllah   Jeu 16 Fév - 12:23

Bismilêh Rahmân Rahim



Wa Alaykum As Selem Wa Rahmatullah Wa Barakatuh



A qui reviennent les oeuvres de l'enfant



Question 4 :



*La récompense des bonnes oeuvres de l'enfant impubère telles que la prière, le hadj et la récitation du Qur'An revient-elle à ses parents ou à l'enfant même ?

Réponse :

La récompense des bonnes oeuvres de l'enfant impubère lui revient personnellement, elle n'appartient pas à ses parents ni à personne d'autre. Toutefois, les parents seront récompensés pour l'avoir instruit, orienté vers le bien et encouragé à accomplir les bonnes oeuvres. Il est rapporté dans Sahih Muslim d'après Ibn 'Abbas qu'une femmes présenta un jeune garçon au prophète lors du pélerinage d'adieu et dit :
" ô messager d'Allah! Est-ce que celui-ci a le pélerinage? " "oui" répondit-il, "et tu as une récompense" . Le prophète annonça donc que la récompense du pélerinage revenait au jeune garçon et que sa mère était récompensée pour avoir accompli le pélerinage avec lui. Il en est de même pour un adulte autre que le parent: il est récompensé pour les bonnes oeuvres qu'il accomplit, telles que l'instruction des orphelins qui sont sous sa tutelle, de ses proches parents, de ses serviteurs et de toute autre personne, conformément à cette parole du prophète : " Celui qui indique un bien a la même récompnse que celui qui l'accomplit " [Rapporté par Muslim ].

Par ailleurs, cela relève de l'entraide dans la bienfaisance et la piété et Allah accorde une récompense pour cet acte.


[La Sheikh Ibn Bâz (Fatawa Islamiya : 4/526 )]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UmmTaqqyâ
~Fondatrice~


Nombre de messages : 782
Verset : ~§¤][Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes oeuvres et de la piété][¤§~
Invocation : ~Allâhumâa Zidnâa 'Ilma ~
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: Allahu Akbar!   Jeu 23 Mar - 13:49

Bismilêh Rahman Rahim




Wa Alaykum As Selem Wa Rahmatullah Wa Barakatuh





Le sort des enfants des croyants et des enfants des mécréants



Question 5:

Quel est le sort réservé aux enfants des croyants et aux enfants des mécréants qui sont morts en bas âge ?

Réponse :


Les enfants des croyants iront au paradis, parce que qu'ils suivent leurs parents, Allah dit en effet :

Ouvert Ceux qui auront cru et que leurs descendants auront suivis dans la foi, Nous ferons que leurs descendants les rejoignent. Et Nous ne diminuerons en rien le mérité de leurs oeuvres, chacun étant tenu responsable de ce qu'il aura acquis Fermer {Surat At-tur v 21 }

Quant aux enfants des mécréants, c'est à dire ceux dont les deux parents sont non croyant, la plus juste des opinions à leur sujet consite à dire qu'Allah sait mieux ce qu'ils étaient suposés faire. Dans ce monde, ils sont traités comme leurs parents sur le plan juridique, mais pour ce qui concerne l'au-delà, Allah sait mieux ce qu'ils auraient accompli, comme l'a d'ailleur dit le prophète :

"Allah sait miaux le sort qui leur est réservé"

Voilà notre opinion à ce sujet. En réalité, leur dort dans l'au-delà ne nous concerne pas vraiment, ce qui nous importe davantage, ce sont les régles auxquelles ils sont soumis dans ce monde. Etant donné qu'ils sont considéré comme des mécréants, ils ne seront pas lavés à leurs mort, ni ensevelis dans les cimetières musulmans; ils n'ont pas droit non plus à la prière funèbre. Et Allah sait mieux
[Le sheikh Al'Utaymin (AlMadjmuut Tsamin 1/93) ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UmmTaqqyâ
~Fondatrice~


Nombre de messages : 782
Verset : ~§¤][Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes oeuvres et de la piété][¤§~
Invocation : ~Allâhumâa Zidnâa 'Ilma ~
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: Allahu Akbar!   Lun 29 Mai - 12:47

Bismileh Rahman Rahim




Wa Alaykum As Selem Wa Rahmatullah Wa Barakatuh




Le sort de l'enfant adultérin



Question 5:


J'ai appris qu'il existe un hadith du prophète Salâllahou A'layi Wa qui dit : " L'accès au paradis est interdit à l'enfant adultérin ".Est-ce que ce hadith est authentique? Si oui, quelle est la faute commise par cet enfant, à part le fait qu'il est le fruit du péché de ses parents ?

Réponse:

Il est rapporté dans un hadith, d'après Abu-Hurayra RadiAllâhu'anhou que le messager Salâllahou A'layi Wa a dit :

" L'enfant adultérin est le pire des trois "[Rappporté par Abu-Dawud et Ahmed ] . Certains savants, commentant ce hadith, ont dit qu'il est le pire des trois par son origine, son ascendance, sa parenté et sa naissance, car il a été crée par la semence du fornicateur et de la fornicatrice, or c'est une semence souillée. Ont dit souvent que "le sang parle", il n'est donc pas exclu que cet enfant puisse être influencé par cette souillure et qu'il soit enclin au mal. C'est pour cela, par exemple, qu'Allah -le trés haut - a nié que marie puisse être perverse en ces termes :

Ouvertton père n'était pas un homme de mal et ta mère n'était pas une prostituée Fermer {Surat Maryâm v 28 }

Malgré cela, il ne sera pas châtié pour le péché commis par ses parents, car Allah SbhanAllâhou Wa Ta'l dit :

Ouvert personne ne portera le fardeau (responsabilité) d'autrui Fermer {Surat Al-An'Am v 164 }

Dans tout les cas, les parents seuls auront à répondre de leur péché et à subir le châtiment requis pour la fornication ici-bas et dans l'au-delà. Nous l'avons déjà dit, il est certes possible que cet enfant soit influencé par les circonstences de sa naissance et qu'il ait un penchant pour la mal et la perversion, mais ce n'est pas une règle absolue, car Allah - le glorieux -peut faire de lui un vertueux et faire qu'il devienne un savant ou un pieux et qu'il soit ainsi le meilleur des trois. Et Allah le sait mieux .

[Le cheikh Ibn-Djîbrîne (Fatawa Islamiya: 4/125)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UmmTaqqyâ
~Fondatrice~


Nombre de messages : 782
Verset : ~§¤][Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes oeuvres et de la piété][¤§~
Invocation : ~Allâhumâa Zidnâa 'Ilma ~
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: Lâ Illa Ha Ila Allah   Jeu 15 Juin - 15:56

Bismileh Rahman Rahim




Wa Alaykum As Selem Wa Rahmatullah Wa Barakatuh



L'enfant adultérin peut tout à fait entrer au paradis, et le Hadith qui le nie est controuvé ( Mawdhu' )




Question 7 :

L'enfant adultérin sera-t-il admis au paradis s'il obéit à Allah ou non ? Doit-il répondre du péché de ses parents ou non ?



Réponse :


L'enfant adultérin n'endosse pas la responsabilité du péché commis par ses parents en s'adonnant à la fornication. Lui n'a rien fait, eux seuls ont péché et devront par conséquent expier leur fautes, car Allah SbhanAllâhou Wa Ta'l dit :


Ouvert Elle sera récompensée du bien qu'elle aura fait, punie du mal qu'elle aura fait Fermer { Surat 2 v 286 }

Ouvert personne ne portera le fardeau (responsabilité) d'autrui Fermer { Surat 6 v 164 }


Son sort est le même que celui de toute autre personne: s'il obéit à Allah -le puissant- , accomplit les bonnes oeuvres et meurt en étant musulman, il sera admis au paradis. Si en revanche, il désobéit à Allah -le très haut - et meurt dans la mécréance, il ira en enfer. S'il mêle de bonne actions aux mauvaises mais meurt musulman, son sort est entre le mains d'Allah -le très haut- : s'il veut, il lui pardonne et s'il veut, il le châtie et enfin de compte lui permettre d'entrer au paradis par sa grâce et sa miséricorde.

Quant au hadith qui dit que l'enfant adultérin n'entrera pas au paradis, c'est un hadith controuvé.

Et c'est d'Allah - le majestieux - que dépend la réussite. Que la paix et les bénédictions d'Allah -le puissant- soient sur notre prophète Salâllahou A'layi Wa, sa famille et ses compagnons .


[Le comité Permanent (Fatawa Islamiya: 4/522)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UmmTaqqyâ
~Fondatrice~


Nombre de messages : 782
Verset : ~§¤][Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes oeuvres et de la piété][¤§~
Invocation : ~Allâhumâa Zidnâa 'Ilma ~
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: Lâ Illa Ha Ila Allah   Jeu 27 Juil - 17:42

Bismileh rahman rahim



Wa Alaykum As Selem Wa Rahmatullah Wa Barakatuh





De celui qui croit que l'enfant est le don d'un autre qu'Allah -'Azawadjâla-




Question 8 :

L'enfant est-il le don de l'inspirateur? Est-ce celui-ci qui augmente et diminue la subsistance? Comment juger celui qui pense ainsi ?

Réponse:


Quiconque croit que l'enfant provient d'un autre qu'Allah ou qu'un être autre qu'Allah augmente et diminue la subistance est un polythéiste (Mushrik )qui est allé plus loin dans son associationque les Arabes et autres paiens de l'époque de l'ignorance antéislamique, car ceux-là, au moins, dans leur Djâhiliya, quand on leur demandait qui leur accordait la subsistance du ciel et de la terre et qui faisait sortir le vivant du mort et le mort du vivant, répondaient que c'est Allah . Ils adoraient des idoles croyant que celles-ci les rapprocheraient davantage d'Allah, disaient-ils. Allah SbhanAllâhou Wa Ta'l dit :

Ouvert Dis: <Qui vous attribue de la nourriture du ciel et de la terre? Qui détient l'ouïe et la vue, et qui fait sortir le vivant du mort et fait sortir le mort du vivant, et qui administre tout?> Ils diront: <Allah>. Dis alors: <Ne le craignez-vous donc pas? >. Fermer {Surat Yunus v 31 }

Ouvert C'est à Allah qu'appartient la religion pure. Tandis que ceux qui prennent des protecteurs en dehors de Lui (disent): <Nous ne les adorons que pour qu'ils nous rapprochent davantage d'Allah>. En vérité, Allah jugera parmi eux sur ce en quoi ils divergent. Allah ne guide pas celui qui est menteur et grand ingrat. Fermer {Surat Az-Zumar v 3 }

Ouvert Ou quel est celui qui vous donnera votre subsistance s'Il s'arrête de fournir Son attribution? Fermer

Il est également prouvé dans la Sunna que seul Allah donne et retient, à titre d'exemple, rappelons ce qui a été rapporté Al-Bukhari dans son recueil à propos de l'évacuation après la prière : d'après Warrad, le scribe de Al-Mouguira Ibn Chu'ba RadiAllâhu'anhou, ce dernier lui a dicté un message destiné à Mu'awiyya selon lequel le prophète Salâllahou A'layi Wa lisait à la fin de chaque prière obligatoire:


" Il n'y a de divinité digne d'adoration qu'Allah uniquement sans associé; à lui appartiennent la royauté et la louange et il est capable de tout . Seigneur, aucun ne peut empêcher ce que tu octroie ni donner ce que tu refuses. La fortune du riche ne lui sert à rien aurpès toi . "

Muslim a également rapporté ce hadith . Cependant, il se peut qu'Allah accorde une progéniture à son serviteur et la largesse dans sa subsistance grâce aux invocations qu'il lui a adressées, comme c'est le cas dans la Surat Ibrahim aylayhi as sele où l'on voit qu'Abraham implora son seigneur qui l'exauça, et les Surats Maryam, Al-Anbya et autres où il est dit que Zacharie implora son seigneur et fut exaucé. De même Anas RadiAllâhu'anhou rapporte qu'il a entendu le messager d'Allah !Dire :

" Que celui qui aimerait que sa fortune soit accrue et que le terme de sa vie soit retardé entretienne ses liens de parenté " [Rapporté par Bukhari Muslim ]

[Le Comité Permanent (Fatawa Islamiya, 1/154) )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UmmTaqqyâ
~Fondatrice~


Nombre de messages : 782
Verset : ~§¤][Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes oeuvres et de la piété][¤§~
Invocation : ~Allâhumâa Zidnâa 'Ilma ~
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: Al-Hamdulilleh   Ven 1 Déc - 11:37

Fêter l'anniverssaire de l'enfant




Question 9 :


Est-ce que fêter l'anniversaire de l'enfant est considéré comme une imitation des pratiques occidentales mécréantes, ou n'est-ce qu'un simple divertissement et une façon de faire plaisir à l'enfant et à sa famille ?



Réponse:


Fêter l'anniverssaire de l'enfant relève forcément de l'une ou l'autre de ces catégories: c'est soit une adoration, soit une simple coutume. Si on y voit une adoration, c'est une innovation dans la religion d'Allah or le prophète Salâllahou A'layi Wa a mis en garde contre les innovations et les a qualifiées d'égarement. Il a dit en effet : " Gardez-vous des choses nouvelles, car toute innovation est égarement et tout égarement est en enfer ".

Si on la considère comme une coutume, la fête d'anniversaire comporte deux élèments illicites:

Premièrement :Le fait de considérer comme une fête ce qui n'en est pas une, et c'est là une façon de devancer Allah et son messager dans la mesure où nous établissons une fête qui n'a pas été recommandée par Allah ni par son messager.Lorsque le messager d'Allah arriva à Médine, il trouva que les Médinois avaient deux jours de réjouissance(au cours de l'année) qu'ils considéraient commes jours de fête, et il leur dit alors : " Allah vous a remplacé ces deux jours par deux autres meilleurs: la fête du Ramadhan (Al-Fitr) et la fête du sacrifice (Al-Adh-Ha). ".

Deuxièmement :c'est une façon d'imiter les ennemis d'Allah, car cet acte ne fait pas partie des coutumes musulmanes. C'est une tradition venue d'autres peuples, or le prophète Salâllahou A'layi Wa a dit " Qui imite un peuple en fait partie ". Par ailleurs, la longévité n'a d'intérêt pour un homme que celui-ci vit dans l'agrément d'Allah et l'obéissance à ses ordres. Le meilleur des hommes est celui qui a une longue vie et la consacre aux bonnes oeuvres, et le pire des hommes est celui qui a une longue vie et la voue aux mauvaises oeuvres. C'est pourquoi certains savants désapprouvent le fait d'implorer Allah de nous accorder la longévité de manière absolue, de dire par exemple à quelqu'un:" Puisse Allah t'accorder la longévité ", sauf si on accompagnece voeu d'une rectriction telle que : " Puissse Allah t'accorder longévité dans l'obéissance à ses ordres" ou " Puissa Allah t'accorder longévité dans la bienfaisance " ou d'autres formules semblables. Rappelons-le encore une fois: la longévité peut-être un mal pour l'homme, s'ils s'adonne aux mauvaises actions -Qu'Allah SbhanAllâhou Wa Ta'l nous en préserve Amin- elle est alors une épreuve, un châtiment supplémentaire et un malheur pour lui. Allah 'Azawajâl dit :

Ouvert Ceux qui traitent de mensonges Nos enseignements, Nous allons les conduire graduellement vers leur perte par des voies qu'ils ignorent. Et Je leur accorderai un délai, car Mon stratagème est solide! Fermer{Al-'Araf v 182/183}

Ouvert Que ceux qui n'ont pas cru ne comptent pas que ce délai que Nous leur accordons soit à leur avantage. Si Nous leur accordons un délai, c'est seulement pour qu'ils augmentent leurs péchés. Et pour eux un châtiment avilissant. Fermer {Al-'Imran v 178}

[Le Sheikh Al-'Uthaymin (Fatawa Manaril Islam 1/43)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UmmTaqqyâ
~Fondatrice~


Nombre de messages : 782
Verset : ~§¤][Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes oeuvres et de la piété][¤§~
Invocation : ~Allâhumâa Zidnâa 'Ilma ~
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: Al-Hamdulilleh   Jeu 28 Déc - 14:16

Il n'est pas permis d'assister à une fête d'anniversaire



Question 10 :


Chez nous en Egypte, nous avons une coutume qui consiste à organiser chaque année une fête qu'on appelle chez nous " fête d'anniversaire " ou " l'extinction de la bougie " . J'ai appris récemment que cela n'est pas permis du point de vue islamique.Ya-t-il vraiment interdiction du point de vue islamique ?Est-il permis de répondre à une invitation qu'on vous adresse en cette circonstance? Nous espèrons que vous nous éclairez sur ce point et vous remercions d'avance .


Réponse :


C'est une mauvaise coutume et une innovation blâmable au sujet de laquelle Allah -exalté - n'a fait descendre aucune preuve. Les fêtes, comme les autres actes d'adoration, sont déterminées par la législation islamique. Il est rapporté dans un hadith que les Médinois avaient, avant l'avènement de l'islam deux fêtes qui étaient pour eux des occasions de réjouissance, et Allah -Le très haut - les leur remplaça par les deux fêtes islamiques. Etant donné que la législation islamique n'a institué aucune fâte pour célébrer les anniversaires et qu'aucun des compagnons du prophète {d'} ni de nos pieux prédécésseurs n'a fait cela . Il n'est pas permis du point de vue islamique d'organiser une fête en cette circonstance, ni d'y assister, ni d'necourager ses adeptes, ni de leur adresser de voeux ou toute chose qui est de nature à soutenir ou a approuver ve acte détestable .

[(Le Sheikh Ibn-Djîbrîn (fatawa Mar'atil Mouslima: 1/156)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UmmTaqqyâ
~Fondatrice~


Nombre de messages : 782
Verset : ~§¤][Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes oeuvres et de la piété][¤§~
Invocation : ~Allâhumâa Zidnâa 'Ilma ~
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: Lâ Illa Hâ Illa Allah   Ven 19 Jan - 13:30

Une série d'innovation hérétiques! et actes blâmables



Question 11 :

Nous sommes un groupe de personnes qui nous consacrons à la mémorisation du Qur'an. Nous nous rassemblons chaque année, à l'occasion de l'anniversaire du chef de l'humanité, Muhammad , dans le mausolée d'un saint vertueux, car l'on y organise une fête annuelle, au cours de laquelle les enfants sont circoncis et les gens font des dons en argent et en nature aux étudiants. Après le départ des différentes délégations, les étudiants procèdent à la collecte de dons. Certains vendent les objets qu'ils ont reçus en aumône aux enchères. On demande par exemple : « Chers étudiants ! Qu'avez-vous mis dans ce voile ? » Ceux-ci répondent : « Nous y avons mis la santé, la richesse ou la droiture des enfants... » Ainsi, l'objet est vendu à un prix très élevé, équivalent à plusieurs fois sa véritable valeur. Avec cet argent, ils achètent des bêtes qui sont immolées dans ce mausolée où les étudiants séjournent une semaine durant en lisant entièrement le Qur'an plusieurs fois chaque nuit et en priant à l'intérieur même de l'édifice qui abrite le mausolée. Il faut noter que le mausolée se trouve à l'intérieur d'un édifice situé au sein d'un cimetière public... Quelle est la sentence d'Allah à ce sujet ? Est-ce une pratique par laquelle on se rapproche d'Allah ou bien est-ce une pratique qui n'a aucun fondement dans la religion ? Veuillez nous éclairer et qu'Allah vous en récompense.

Réponse :


Toute la louange appartient uniquement à Allah. Que la paix et les bénédictions d'Allah soient sut Son Messager, sa famille et ses Compagnons.

Premièrement : Muhammad M est notre Prophète, notre bien-aimé et le chef des fils d'Adam sans orgueil. Il est le sceau des Prophètes et a été envoyé à toute l'humanité ; il sera le premier à intercéder et le premier dont l'intercession sera agréée le Jour de la Résurrection -Que la paix et les bénédictions d'Allah soient sur lui. Toutefois, la célébration de son anniversaire est une innovation, parce qu'il ne l'a pas faite lui-même, ni ne l'a recommandée à sa communauté. Les quatre Califes bien guidés et les autres Compagnons du Prophète ne l'ont pas faite, alors qu'ils sont ceux qui comprennent le mieux sa législation et sont, de surcroît, les croyants qui aiment le plus le Prophète et les plus avides de le suivre et de l'honorer. Si la fête de son anniversaire était une pratique licite, ils l'auraient célébrée. Ni lui, ni ses Compagnons n'ont organisé ce genre de célébration ; c'est donc une innovation, or le Prophète a dit : « Celui qui innove dans notre religion-ci ce qui n'en fait pas partie, cela est rejeté » [color:d87b=red:d87b]*. [/b]De plus, organiser cela à proximité ou à l'intérieur du mausolée d'un vertueux aggrave la portée de cette innovation car on tombe dans le culte des saints, c'est là même un égarement évident.

Deuxièmement : La circoncision des enfants fait partie des pratiques inhérentes à la nature humaine, l'aumône efface les péchés comme l'eau éteint le feu. Ces deux actes sont encouragés et vivement recommandés par l'Islam ; cependant, faire cela lors de cette fête annuelle et à proximité du mausolée d'un saint, sans compter le fait d'immoler des bêtes à cet endroit, constitue une innovation hérétique et une idolâtrie antéislamique, car le mausolée est pris comme un lieu de fête et les sacrifices y sont offerts en vue d'obtenir une bénédiction particulière, comme en témoigne le choix de cette date et de ce lieu précis pour procéder à la circoncision des enfants et faire l'aumône.

D'après Tsâbit ibn Al Dhahâk RahmaAllâh ,un homme avait fait vœu d'égorger un chameau à un endroit appelé Bawana. Il demanda au Prophète son avis, et ce dernier lui dit : « Existait-il à cet endroit une des idoles qui étaient adorées dans la Jahilia ? Non, répondirent-ils. Y célébraient-ils une de leurs fêtes, demanda-t-il encore. Non, dirent-ils une fois de plus. Alors, le Messager d'Allah dit : « Accomplis ton vœu ; en effet, on n'a pas à honorer un vœu quand celui-ci contient un péché, ni quand il concerne ce que le fils d'Adam ne possède pas » *.

Troisièmement : Le fait que les étudiants restent auprès du mausolée pendant une semaine pour lire le Qur'an entièrement plusieurs fois chaque nuit est une autre innovation. Lire le Qur'an pour les morts, sur une tombe ou plusieurs, fait d'ailleurs partie des innovations blâmables.

Quatrièmement : Accomplir la prière à l'intérieur du mausolée, dans l'enceinte de l'édifice construit autour de lui au sein du cimetière, est une pratique interdite par la législation islamique et vaine : en effet, cela revient à prendre des tombeaux pour oratoires et le Messager a maudit ceux qui font cela.

Il se dégage de tout ce qui précède que les actes que vous avez cités dans la question ne sont qu'une série d'innovations hérétiques et d'actes blâmables. Quiconque voit de tels actes, doit les reprouver et les réparer par des actes ; s'il ne le peut pas, que ce soit par la parole ; s'il ne le peut pas, que ce soit au moins par le cœur, car c'est le plus bas degré de la foi, comme l'a dit le Prophète Salâllahou A'layi Wa dans ce hadith : « Que celui d'entre vous qui voit un acte abominable le corrige avec sa main, s'il n'en est pas capable, que ce soit avec sa langue et s'il n'en est pas capable, que ce soit avec son cœur et c'est le degré le plus bas de la foi. » *

Et c'est d'Allah que dépend la réussite. Que la paix et les bénédictions d'Allah soient sur notre Prophète Muhammad, sa famille et ses Compagnons.


[Le Comité Permanent (Fatawa du Comité Permanent: 3/29).


*Rapporté par Abu Dâwud.*Rapporté par Ahmad, Mouslim, Abu Dâwud, An-Nassâî, At-Tirmidzî et Ibn Mâjah.
* Rapporté par Al Boukhari et Mouslim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UmmTaqqyâ
~Fondatrice~


Nombre de messages : 782
Verset : ~§¤][Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes oeuvres et de la piété][¤§~
Invocation : ~Allâhumâa Zidnâa 'Ilma ~
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: Lâ Illa Hâ Illa Allah   Ven 23 Mar - 12:46

Les photos des enfants en train de lire le Qorân




Question 12 :


Certains savants en Grande Bretagne trouvent qu'il n'y a aucun inconvénient à photographier les fidèles au cours de la prière en congrégation et les enfants pendant qu'ils lisent le Qur'an. Ces photos, disent-ils, lorsqu'elles apparaîtront dans les magazines et les journaux, susciteront peut-être un effet positif chez les non musulman qui chercheront à connaître l'islam et les musulmans.



Réponse :

Toute la louange appartient à Allah exclusivement ; que la paix et les bénédictions d'Allah soient sur Son Messager, sa famille et ses Compagnons.

Photographier tout ce qui possède une âme est interdit, qu'il s'agisse d'un animal ou d'un homme, et même d'un prieur ou d'un lecteur du Qur'an. En effet, cette interdiction est prouvée par des hadiths authentiques. Il n'est pas permis de publier ces photographies dans les journaux, les magazines et les livres, même s'il s'agit de photographies de musulmans, de gens en train de faire les ablutions ou de lire le Qur'an, et même si c'est dans le but de propager l'Islam, d'inciter les hommes à le connaître et à l'embrasser, car il n'est pas permis d'utiliser les choses illicites comme moyen pour transmettre et propager l'Islam. Les moyens licites pour répandre l'Islam sont nombreux et on ne doit donc pas se détourner de ces moyens au profit de ceux qu'Allah a interdits. Le fait que l'on puisse trouver ce genre de photos dans les pays islamiques ne constitue pas une preuve de sa permission, bien au contraire, il faut s'en tenir aux preuves authentiques rapportées à ce sujet et réprouver les représentations imagées.


Que la paix et les bénédictions d'Allah soient sur Son Messager, sa famille et ses Compagnons.



[Le Comité Permanent (Fatawa du Comité Permanent: 1/ 484)].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UmmTaqqyâ
~Fondatrice~


Nombre de messages : 782
Verset : ~§¤][Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes oeuvres et de la piété][¤§~
Invocation : ~Allâhumâa Zidnâa 'Ilma ~
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: Re: Fatâwa relatives à l'enfant musulman   Mer 23 Mai - 10:17

Conserver les photos des jeunes enfants





Question 13 :



Est-il permis de conserver les photos des jeunes enfants ? Certaines de ces photos représentent tout ou partie du corps ; on voudrait les garder seulement dans l'album, et non les accrocher sur les murs de la maison ? Veuillez nous édifier à ce sujet.


Réponse :

Louange à Allah ; que la paix et les bénédictions d'Allah soient sur Son Messager, sa famille et ses Compagnons.Il n'est pas permis de conserver les photos, même si elles ne sont pas accrochées au mur, sauf s'il s'agit des photos présentes sur la carte nationale d'identité, le passeport, la monnaie et toute autre chose indispensable. Il faut en effet se conformer à cette parole du Prophète à Ali : « Ne laisse aucune image sans la détruire ».


Que la paix et les bénédictions d'Allah soient sur notre Prophète Muhammad, sa famille et ses Compagnons.
[Le Comité Permanent {Faiawa du Comité Permanent: 1/ 488)].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UmmTaqqyâ
~Fondatrice~


Nombre de messages : 782
Verset : ~§¤][Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes oeuvres et de la piété][¤§~
Invocation : ~Allâhumâa Zidnâa 'Ilma ~
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: Lâ Ila Ha Ila Allah   Ven 18 Juil - 15:45

Question 14 :



Je me suis marié le 8 Dzoul Hijja 1403H avec la fille de ma tante maternelle. Le 1er Ramadan 1405H, Allah me fit don d'un enfant que j'ai nommé Moussa. Au mois de Chaaban 1406H, ma femme a été victime d'une fausse couche, alors qu'elle en était au troisième mois de grossesse. Au mois de Rabi'il Awal de l'an 1407H mon fils Moussa est mort. Comme je l'ai souligné précédemment, ma femme est ma cousine maternelle; après le décès de mon fils Moussa, ma tante maternelle, qui est aussi ma belle-mère, est venue me voir pour me dire qu'elle s'était rendue chez un homme versé dans la connaissance du Livre qui lui a dit que ma femme est possédée par une fée qui tue ses enfants par jalousie et haine de sa part ; elle a ajouté que cet homme était capable de la débarrasser de cette fée, mais j'ai refusé de recourir à ses services. Le 3 Chaaban de l'an 1407H Allah m'a fait don, cette fois-ci, d'une petite fillette que j'ai nommée Mastoura, mais celle-ci est morte deux jours après sa naissance. Alors ma belle-mère ainsi que mon père ont insisté pour qu'on aille voir l'homme en question. Je leur ai alors demandé de m'accorder un délai, attendant qu'Allah m'inspire peut-être une sage décision. Louange à Allah qui m'a donc décidé à vous écrire, dans l'espoir qu'il vous inspirera des conseils avisés car cette situation me cause bien des tracas.

Réponse :

Toute la louange appartient à Allah, que la paix et les bénédictions d'Allah soient sur Son Messager, sa famille ses Compagnons...
Vous avez bien fait de vous abstenir de vous rendre, avec votre tante (belle-mère), chez l'homme qui prétend connaître la science du Livre alors qu'en réalité, il n'est qu'un devin. Vous avez également bien fait d'interroger les savants pour vous assurer du chemin à prendre. Concernant vos problèmes, il vous suffit de faire les Roqya islamiques sur vous-même, votre femme, et vos futurs enfants. Cela consiste à lire sur chacun d'eux la sourate Al Fatiha et les trois Mouawidzâtes (Sourates 112, 113 et 114). Ces trois sourates doivent être lues à trois reprises et après chaque lecture, vous devez souffler sur vos deux mains, avec lesquelles vous essuierez le visage et le reste du corps par devant et puis vous lirez l'invocation suivante :


" Je te mets sous la protection des Paroles parfaites d'Allah contre tout démon et animal venimeux et contre tout mauvais œil (envieux). "

Nous vous conseillons aussi de vous procurer les livres suivants : Al Adzkâroun Nawawiya de l'Imam An-Nawawi, Al Kalimout Taïb d'Ibn Taimiya et Al Wâbilous Saib d'Ibn Al Qayyim. Ils contiennent des invocations utiles, ainsi que les méthodes d'exorcisme islamique.
Que la paix et les bénédictions d'Allah soient sur notre Prophète Muhammad, sa famille et ses Compagnons.

[Le Comité Permanent (Fatawa du Comité Permanent: (1/ 418)].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UmmTaqqyâ
~Fondatrice~


Nombre de messages : 782
Verset : ~§¤][Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes oeuvres et de la piété][¤§~
Invocation : ~Allâhumâa Zidnâa 'Ilma ~
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: Re: Fatâwa relatives à l'enfant musulman   Mer 10 Sep - 18:42

Accrocher les amulettes au cou des enfants


Question 15 :

Ecrire les versets protecteurs du Qur'an et autres et les accrocher au cou constitue-t-il une forme de polythéisme (chirk) ?

Réponse : Il a été rapporté du Prophète Salâllahou A'layi Wa ceci : « Les incantations (hérétiques), les amulettes et l'enchantement sont du polythéisme (chirk} » *. D'après Ouqba ibn Âmir RadiAllâhu'anhou , il a dit aussi : « Quiconque accroche une amulette, qu'Allah n'exauce pas ses vœux et quiconque attache une coquille, qu'Allah ne le protège pas »*. Dans une autre variante du même hadith, rapporté par Ahmad d'après Ouqba ibn Âmir RadiAllâhu'anhou , il est dit : «Quiconque accroche une amulette a donné un associé à Allah ».

Il existe beaucoup d'autres hadiths dans ce sens.

L'amulette (tamîma) désigne l'objet qu'on attache sur les enfants ou d'autres personnes dans le but de les protéger contre le mauvais œil, les démons, les maladies, etc. Certains l'appellent talisman (hirz) et d'autres l'appellent lien (djami'a). On en distingue deux catégories : l'une utilise des noms des démons, des os, des perles, des clous, des inscriptions illisibles, etc. L'interdiction de ce genre d'amulette ne fait l'objet d'aucun doute, car les preuves de son interdiction sont très nombreuses. Cela fait partie du polythéisme mineur comme en témoignent les hadiths cités précédemment, et d'autres qui ont la même signification. Cette pratique relève du polythéisme majeur quand celui qui porte l'amulette a la conviction que c'est cela qui le protège, le guérit ou éloigne de lui le malheur, indépendamment de la permission et de la volonté d'Allah.

La deuxième catégorie d'amulette utilise les versets coraniques, les invocations prophétiques ou d'autres bonnes invocations. Cette catégorie fait l'objet d'une divergence entre les savants : certains l'ont permise en argumentant qu'elle relève de la catégorie des exorcismes permis, tandis que d'autres l'ont interdite en s'appuyant sur deux arguments : le premier repose sur l'ensemble des hadiths qui interdisent et nous mettent en garde contre les amulettes, les considérant comme une forme de polythéisme. L'on ne doit pas exempter de l'interdiction cette catégorie particulière d'amulettes, à moins d'avoir des preuves de la Charia indiquant qu'elles sont permises, or ce n'est pas le cas. En ce qui concerne les exorcismes (Roqya), des hadiths authentiques indiquent que ce qui se fait avec des versets coraniques et des invocations licites, ne comporte aucun inconvénient si elles sont dites dans une langue dont le sens est connu et que le traitant ne s'appuie pas exclusivement sur cela, mais croit qu'elles ne sont qu'une des causes. Le Prophète Salâllahou A'layi Wa a dit à ce propos : « Il n'y a aucun inconvénient à faire les exorcismes tant que ce n'est pas une hérésie »

Le Prophète Salâllahou A'layi Wa lui-même a eu recours à l'exorcisme ainsi que certains de ses Compagnons. Il dit : « Il n'y a d'exorcisme que pour extirper le mauvais œil ou la fièvre »


y a beaucoup d'autres hadiths à ce sujet. Quant aux amulettes,il n'y a aucun hadith qui indique l'existence l'exception au sein des différentes catégories, d'où la nécessité de les considérer toutes comme interdites compte tenu du caractère général de l'interdiction.

Le deuxième argument s'appuie sur le principe de prévention du polythéisme. C'est, en effet, l'un des grands principes de la Charia. Si nous autorisons l'usage des amulettes qui contiennent les versets coraniques et les hadiths, nous ouvrons par là, la porte du polythéisme : les amulettes permises seront confondues à celles qui sont interdites et on ne pourra que très difficilement les distinguer. C'est pour cette raison qu'il est impératif de fermer cette porte et d'obstruer le chemin qui mène au polythéisme.

C'est cet avis qui est le plus juste, car ses arguments sont
probants. Qu'Allah nous accorde la réussite.


[Le Cheikh Ibn Baz, (FatawalMar'atil Moustima : 1/162)].









*Rapporté par Ahmad, Abu Dâwud, Ibn Mâjah, Ibn Hibbân et Al Hâkim.
*Rapporté par Ahmad, Abu Ya'lâ et Al Hâkim qui l'a jugé authentique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UmmTaqqyâ
~Fondatrice~


Nombre de messages : 782
Verset : ~§¤][Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes oeuvres et de la piété][¤§~
Invocation : ~Allâhumâa Zidnâa 'Ilma ~
Date d'inscription : 06/12/2004

MessageSujet: Lâ Ilaha Ilah Allah .   Sam 1 Nov - 15:21

Fabriquer des amulettes au nourrisson afin qu'il tète





Question 16 :
Un homme fabrique des amulettes alors qu'il est l'imam d'une mosquée, est-il permis de suivre la prière qu'il dirige ? Il est nécessaire de porter à votre connaissance que cet homme n'écrit pas ces amulettes pour faire de la magie, mais seulement à des fins telles que guérir le mal de tête, encourager le nouveau-né à téter, etc. Je souhaite que vous fassiez la lumière sur ce sujet, car certains savants ont dit qu'il est polythéiste et qu'il n'est pas permis de suivre la prière qu'il dirige.

Réponse : Il est permis de suivre la prière dirigée par celui qui écrit les amulettes à l'aide des versets coraniques et des invocations licites. Mais il ne convient pas qu'il écrive cela, parce qu'il est interdit de porter de telles amulettes sur soi. En revanche, si les amulettes contiennent des hérésies, alors il n'est pas permis de suivre la prière dirigée par celui qui les écrit, et il est impératif de lui faire savoir que cet acte est une forme d'association. Ce devoir incombe à toute personne qui sait que cela est interdit.

Que la paix et les bénédictions d'Allah soient sur notre Prophète Muhammad, sa famille et ses Compagnons. [Le Comité Permanent (Fatawa du Comité Permanent: 1/211)].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fatâwa relatives à l'enfant musulman   Aujourd'hui à 19:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Fatâwa relatives à l'enfant musulman
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Matsuyama Kenichi et Koyuki attendent leurs 1er enfant.
» Piñata / pignata anniversaire enfant
» Recherche auteur pour livre éducatif pour enfant
» UN poeme pour un enfant
» [Burton, Tim] La triste fin du petit Enfant Huitre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ~¤Islam¤~ :: ~Islam~ :: ~Madjmu'a Al-Fatawas~-
Sauter vers: